CITATION

Publié le par loveVoltaire

CITATION

Photo de PAPAPOUSS L'amitié est la consolation de ceux qui se trouvent accablés par les sots et par les méchants. Lettre à M, HELVÉTIUS – 11 mai 1761 - VOLTAIRE.

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : FAUSSETÉ DES VERTUS HUMAINES

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : FAUSSETÉ DES VERTUS HUMAINES

Photo de PAPAPOUSS FAUSSETÉ DES VERTUS HUMAINES. Quand le duc de La Rochefoucauld eut écrit ses pensées sur l’amour-propre, et qu’il eut mis à découvert ce ressort de l’homme, un monsieur Esprit , de l’Oratoire, écrivit un livre captieux, intitulé De...

Lire la suite

CITATION

Publié le par loveVoltaire

CITATION

Photo de PAPAPOUSS On ne peut y vivre [dans le monde] qu'avec des illusions, et dès qu'on a un peu vécu, toutes les illusions s'envolent. Lettre à Mme du DEFFANT – 2.07.1754 - VOLTAIRE.

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : FÉLICITÉ

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : FÉLICITÉ

Photo de PAPAPOUSS FÉLICITÉ. DES DIFFÉRENTS USAGES DE CE TERME Félicité est l’état permanent, du moins pour quelque temps, d’une âme contente ; et cet état est bien rare. Le bonheur vient du dehors ; c’est originairement une bonne heure : un bonheur vient,...

Lire la suite

CITATION

Publié le par loveVoltaire

CITATION

Photo de PAPAPOUSS La tolérance sera regardée dans quelques années comme un baume essentiel au genre humain. Lettre à HELVÉTIUS – 26 juin 1765 - VOLTAIRE.

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : HEUREUX, HEUREUSE, HEUREUSEMENT

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : HEUREUX, HEUREUSE, HEUREUSEMENT

Photo de PAPAPOUSS HEUREUX, HEUREUSE, HEUREUSEMENT (1) Ce mot vient évidemment d’ heur , dont heure est l’origine : de là ces anciennes expressions, à la bonne heure , à la malheure ; car nos pères n’avaient pour toute philosophie que quelques préjugés...

Lire la suite

CITATION

Publié le par loveVoltaire

CITATION

Photo de PAPAPOUSS Je vis heureux dans une retraite charmante, fâché seulement d'être heureux loin de vous. Lettre à M, le cardinal ALBERONI – Juillet 1735 VOLTAIRE.

Lire la suite