CONTE : LE SONGE DE PLATON

Publié le par loveVoltaire

CONTE : LE SONGE DE PLATON

Photo de Khalah SONGE DE PLATON – 1756 – Platon rêvait beaucoup, et on n’a pas moins rêvé depuis. Il avait songé que la nature humaine était autrefois double, et qu’en punition de ses fautes elle fut divisée en mâle et femelle. Il avait prouvé qu’il ne...

Lire la suite

PHILOSOPHIE DE NEWTON : A Madame la marquise du Châtelet

Publié le par loveVoltaire

PHILOSOPHIE DE NEWTON : A Madame la marquise du Châtelet

Emilie du Châtelet A MADAME LA MARQUISE DU CHÂTELET. AVANT-PROPOS (1) Madame, Ce n’est point ici une marquise, ni une philosophie imaginaire. L’étude solide que vous avez faite de plusieurs vérités, et le fruit d’un travail respectable sont ce que j’offre...

Lire la suite

PHILOSOPHIE DE NEWTON : Epître dédicatoire

Publié le par loveVoltaire

PHILOSOPHIE DE NEWTON : Epître dédicatoire

Emilie du Châtelet ÉPÎTRE DÉDICATOIRE A MADAME LA MARQUISE DU CHÂTELET. DE L’ÉDITION DE 1743 Madame, Lorsque je mis pour la première fois votre nom respectable à la tête de ces Eléments de philosophie, je m’instruisais avec vous. Mais vous avez pris depuis...

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : G comme GENIES

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : G comme GENIES

G comme GÉNIES. La doctrine des génies, l’astrologie judiciaire, et la magie, ont rempli toute la terre. Remontez jusqu’à l’ancien Zoroastre, vous trouvez les génies établis. Toute l’antiquité est pleine d’astrologues et de magiciens. Ces idées étaient...

Lire la suite

CONTE : LE BLANC ET LE NOIR

Publié le par loveVoltaire

CONTE : LE BLANC ET LE NOIR

Photo de KHALAH LE BLANC ET LE NOIR – 1764 – AVERTISSEMENT POUR LA PRÉSENTE EDITION Le Crocheteur borgne et Cosi Sancta avaient été faits pour la société de Sceaux, ce conte et le suivant furent écrits pour la société de Ferney ; mais Voltaire ne les...

Lire la suite

POESIE : A la marquise de Rupelmonde

Publié le par loveVoltaire

POESIE : A la marquise de Rupelmonde

Photo de Alain - Ile de la Réunion A LA MARQUISE DE RUPELMONDE (1) Quand Apollon, avec le dieu de l’onde, Vint autrefois habiter ces bas-lieux, L’un sut si bien cacher sa tresse blonde, L’autre ses traits, qu’on méconnut les dieux ; Mais c’est en vain...

Lire la suite

POESIE : Impromptu à M. le comte de Vindisgratz

Publié le par loveVoltaire

POESIE : Impromptu à M. le comte de Vindisgratz

Photo de Alain - Ile de la Réunion IMPROMPTU A M. LE COMTE DE VINDISGRATZ (1) − 1722 − Seigneur, le congrès vous supplie D’ordonner tout présentement Qu’on nous donne une tragédie Demain pour divertissement ; Nous vous le demandons au nom de Rupelmonde...

Lire la suite