EPITRE : A Mademoiselle de Guise

Publié le par loveVoltaire

EPITRE : A Mademoiselle de Guise

A MADEMOISELLE DE GUISE . Depuis duchesse de Richelieu, sœur de madame de Bouillon, Vous possédez fort inutilement Esprit, beauté, grâce, vertu, franchise ; Qu’y manque-t-il ? Quelqu’un qui vous le dise, Et quelque ami dont on en dise autant.

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : I comme IMPOT

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : I comme IMPOT

I comme IMPOT . S ECTION PREMIERE. On a fait tant d’ouvrages philosophiques sur la nature de l’impôt, qu’il faut bien en dire ici un petit mot. Il est vrai que rien n’est moins philosophique que cette matière ; mais elle peut rentrer dans la philosophie...

Lire la suite

POESIE : A Mademoiselle***

Publié le par loveVoltaire

POESIE : A Mademoiselle***

A MADEMOISELLE *** QUI AVAIT PROMIS UN BAISER A CELUI QUI FERAIT LES MEILLEURS VERS POUR SA FETE (1) Quoi ! Pour le prix des vers accorder au vainqueur D’un baiser la douce caresse, Céphise, quelle est votre erreur ! Vous donnez à l’esprit ce qui n’est...

Lire la suite

POESIE : A Madame de ***

Publié le par loveVoltaire

POESIE : A Madame de ***

A MADAME DE *** , De votre esprit la force est si puissante, Que vous pourriez vous passer de beauté ; De vos attraits la grâce est si piquante, Que sans esprit vous auriez enchanté, Si votre cœur ne sait pas comme on aime, Ces dons charmants sont des...

Lire la suite

CORRESPONDANCE : Catherine II et Voltaire - Partie 13

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE : Catherine II et Voltaire - Partie 13

Photo de KHALAH 90 - DE L’IMPERATRICE. Le 14/25 Auguste. Monsieur, je vois par le contenu de votre lettre du 30 Juillet, qu’alors vous n’aviez point encore reçu mes lettres, qui vous annonçaient la soumission de toute la Crimée. Elle a fait son accord...

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : M comme MAGIE

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : M comme MAGIE

Lyon, ville lumière, ce 8 Décembre 2009 M comme MAGIE . La magie est encore une science bien plus plausible que l’astrologie et que la doctrine des génies. Dès qu’on commença à penser qu’il y a dans l’homme un être tout à fait distinct de la machine,...

Lire la suite