DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme AMPLIFICATION

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme AMPLIFICATION

Photo de PAPAPOUSS A comme AMPLIFICATION. On prétend que c’est une belle figure de rhétorique ; peut-être aurait-on plus raison si on l’appelait un défaut. Quand on dit tout ce qu’on doit dire, on n’amplifie pas, et quand on l’a dit, si on amplifie, on...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1762 - Partie 11

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1762 - Partie 11

Photo de PAPAPOUSS à M. Le Brun. Mars (1). Madame Denis, mademoiselle Corneille, et moi, monsieur, nous sommes infiniment sensibles à votre souvenir. Mademoiselle Corneille est plus aimable que jamais ; tout le monde aime son caractère gai, doux, et égal...

Lire la suite

CITATION DU JOUR

Publié le par loveVoltaire

CITATION DU JOUR

Photo de PAPAPOUSS « On ne réussit dans ce monde qu’à la pointe de l’épée. » Correspondance, à M. de La Harpe – 19.10.1765 - VOLTAIRE.

Lire la suite

CORRESPONDANCE avec D'ALEMBERT - Partie 2

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE avec D'ALEMBERT - Partie 2

Photo de PAPAPOUSS DE VOLTAIRE. Aux Délices, près Genève, 9 de décembre 1755. Le célèbre M. Tronchin (1), qui guérit tout le monde hors moi, m’avait parlé des articles GOÛT et GÉNIE (2) ; mais si on en a chargé d’autres, ces articles en vaudront mieux....

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1762 - Partie 10

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1762 - Partie 10

Photo de PAPAPOUSS à Madame de Fontaine. Ferney, 19 Mars 1762. Ma chère nièce, je n’ai qu’un moment pour vous dire combien je vous approuve et je vous félicite. Il n’y a rien de si doux ni de si sage que d’épouser son ami intime (1). Vos arrangements,...

Lire la suite

POESIE - Impromptu

Publié le par loveVoltaire

POESIE - Impromptu

Photo de KHALAH IMPROMPTU, Sur l’aventure tragique d’un jeune homme de Lyon, qui se jeta dans le Rhône, en 1762, pour une infidèle qui n’en valait pas la peine. Eglé, je jure à vos genoux Que s’il faut, pour votre inconstance, Noyer ou votre amant ou...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1762 - Partie 9

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1762 - Partie 9

Photo de KHALAH à M. le comte d’Argental. Ferney (1). O anges ! vous connaissez les faibles mortels, ils se traînent à pas lents. Quatre vers le matin, six le soir, dix ou douze le lendemain, tout rentrayant, toujours rapetassant, et ayant bien de la...

Lire la suite