JUGEMENT SUR VOLTAIRE de François-Jean Aubert de VITRY

Publié le par loveVoltaire

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de François-Jean Aubert de VITRY

Photo de PAPAPOUSS JUGEMENT SUR VOLTAIRE De François-Jean Aubert de VITRY 1765 - 1849 RÉDACTEUR DU JOURNAL DE PARIS … Voltaire n’avait qu’un but : se mettre à la portée de tout le monde, introduire sa pensée dans tous les esprits, populariser le mépris...

Lire la suite

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de SAINT-RENÉ TAILLANDIER

Publié le par loveVoltaire

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de SAINT-RENÉ TAILLANDIER

Photo de PAPAPOUSS JUGEMENT SUR VOLTAIRE De SAINT-RENÉ TAILLANDIER 1801-1873 HOMME POLITIQUE ET CRITIQUE LITTÉRAIRE FRANÇAIS. Nos voisins les Allemands, libéraux ou démocrates, sont impitoyables aujourd’hui contre Voltaire ; ils veulent absolument en...

Lire la suite

ODE - SUR L’INGRATITUDE

Publié le par loveVoltaire

ODE - SUR L’INGRATITUDE

Photo de PAPAPOUSS A M. LE DUC DE RICHELIEU ODE SUR L’INGRATITUDE (1) − 1736 − O toi, mon support et ma gloire, Que j’aime à nourrir ma mémoire Des biens que ta vertu m’a faits, Lorsqu’en tous lieux l’ingratitude Se fait une pénible étude De l’oubli honteux...

Lire la suite

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de Frédéric-Melchior GRIMM

Publié le par loveVoltaire

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de Frédéric-Melchior GRIMM

Photo de PAPAPOUSS JUGEMENT SUR VOLTAIRE De Frédéric-Melchior GRIMM 1723 – 1807 BARON, DIPLOMATE, CRITIQUE ALLEMAND HOMME DE LETTRES BAVAROIS, D’EXPRESSION FRANÇAISE A propos de M. de Voltaire et de Jean-Jacques Rousseau, il faut consigner ici une anecdote...

Lire la suite

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de Edgar QUINET

Publié le par loveVoltaire

JUGEMENT SUR VOLTAIRE de Edgar QUINET

Photo de PAPAPOUSS JUGEMENT SUR VOLTAIRE DE Edgar QUINET 1803 - 1875 ÉCRIVAIN et HISTORIEN FRANÇAIS Je suis des yeux, pendant quarante années, le règne d’un homme qui est à lui seul la direction spirituelle, non de son pays, mais de son époque. Du fond...

Lire la suite

POÉSIE - A MADAME DE LUXEMBOURG

Publié le par loveVoltaire

POÉSIE - A MADAME DE LUXEMBOURG

Photo de PAPAPOUSS A MADAME DE LUXEMBOURG, EN LUI ENVOYANT LA HENRIADE . − 1724 − Mes vers auront donc l’avantage D’attirer vos regards sur eux : Ne pourrai-je jamais attirer vos beaux yeux Sur l’auteur comme sur l’ouvrage !

Lire la suite