LE SAVIEZ VOUS ?

Publié le par loveVoltaire

LE SAVIEZ VOUS ?

Photo de PAPAPOUSS LE SAVIEZ-VOUS ? La bibliothèque de Voltaire a été acquise par l’impératrice Catherine II peu de temps après la mort du philosophe français survenue le 30 Mai 1778. Dès qu’elle eut reçu de son agent littéraire et politique M. Grimm...

Lire la suite

STANCE - A MADAME DENIS

Publié le par loveVoltaire

STANCE - A MADAME DENIS

Photo de PAPAPOUSS A MADAME DENIS, AUX DÉLICES (1) − 1755 − L’art n’y fait rien ; les beaux noms, les beaux lieux, Très rarement nous donnent le bien-être. Est-on heureux, hélas ! pour le paraître, Et suffit-il d’en imposer aux yeux ? J’ai vu jadis l’abbesse...

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE - EXAGÉRATION.

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE - EXAGÉRATION.

Photo de PAPAPOUSS EXAGÉRATION. C’est le propre de l’esprit humain d’exagérer. Les premiers écrivains agrandirent la taille des premiers hommes, leur donnèrent une vie dix fois plus longue que la nôtre, supposèrent que les corneilles vivaient trois cents...

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE - ARBRE A PAIN

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE - ARBRE A PAIN

Photo de PAPAPOUSS ARBRE A PAIN. L’arbre à pain croît dans les îles Philippines, et principalement dans celles de Gaam et de Ténian, comme le coco croît dans l’Inde. Ces deux arbres seuls, s’ils pouvaient se multiplier dans les autres climats, serviraient...

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE - A

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE - A

Photo de PAPAPOUSS A. Nous aurons peu de questions à faire sur cette première lettre de tous les alphabets. Cet article de l’ Encyclopédie, plus nécessaire qu’on ne croirait, est de César Dumarsais, qui n’était bon grammairien que parce qu’il avait dans...

Lire la suite

ODE - SUR LA PAIX DE 1736.

Publié le par loveVoltaire

ODE - SUR LA PAIX DE 1736.

Photo de PAPAPOUSS SUR LA PAIX DE 1736. (1) L’Etna renferme le tonnerre Dans ses épouvantables flancs ; Il vomit le feu sur la terre, Il dévore ses habitants. Fuyez, Dryades gémissantes, Ces campagnes toujours brûlantes. Ces abîmes toujours ouverts, Ces...

Lire la suite