CORRESPONDANCE - Année 1765 - Partie 9

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1765 - Partie 9

Photo de PAPAPOUSS à M. Élie de Beaumont. 17 Mars 1765 (1). Vous commencez, monsieur, votre carrière comme Cicéron (2) ; mais malheureusement parmi nous l’éloquence, la connaissance des lois, la protection donnée à l’innocence, ne font pas des sénateurs...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1765 - Partie 8

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1765 - Partie 8

Photo de PAPAPOUSS à M. Damilaville. 8 Mars 1765. Mon cher frère, vous m’apprenez deux nouvelles bien intéressantes : on juge les Calas, et le généreux Elie veut encore défendre l’innocence des Sirven. Cette seconde affaire me paraît plus difficile à...

Lire la suite

POÉSIE - Épigramme

Publié le par loveVoltaire

POÉSIE - Épigramme

Photo de PAPAPOUSS ÉPIGRAMME. Aliboron, de la goutte attaqué, Se confessait ; car il a peur du diable : Il détaillait, de remords suffoqué, De ses méfaits une liste effroyable ; Chrétiennement chacun fut expliqué, Stupide orgueil, mensonge, ivrognerie,...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1765 - Partie 7

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1765 - Partie 7

Photo de PAPAPOUSS à M. le maréchal duc de Richelieu. 27 Février 1765. Mon héros, si vous êtes assez sûr de votre fait pour qu’on hasarde de vous envoyer le livre diabolique (1) que vous demandez, les gens que j’ai consultés disent qu’ils vous en feront...

Lire la suite

CONTE EN VERS - Les trois manières - Partie 1

Publié le par loveVoltaire

CONTE EN VERS - Les trois manières - Partie 1

Photo de PAPAPOUSS LES TROIS MANIÈRES. Que les Athéniens étaient un peuple aimable ! Que leur esprit m’enchante, et que leur fictions Me font aimer le vrai sous les traits de la fable ! La plus belle, à mon gré, de leurs inventions Fut celle du théâtre,...

Lire la suite

CONTE EN VERS - Les trois manières - Partie 2

Publié le par loveVoltaire

CONTE EN VERS - Les trois manières - Partie 2

Photo de PAPAPOUSS LES TROIS MANIÈRES. - Partie 2 - TÉONE. Vous connaissez tous Agathon ; Il est plus charmant que Nirée ; A peine n’un naissant coton Sa ronde joue était parée. Sa voix est tendre : il a le ton Comme les yeux de Cythérée. Vous savez de...

Lire la suite

Correspondance avec le roi de Prusse - Année 1765 - Partie 94

Publié le par loveVoltaire

Correspondance avec le roi de Prusse - Année 1765 - Partie 94

Photo de PAPAPOUSS 372 – DU ROI A Berlin, le 1er Janvier 1765 (1) Je vous ai cru si occupé à écraser l’inf…, que je n’ai pu présumer que vous pensiez à autre chose (2). Les coups que vous lui avez portés l’auraient terrassée il y a longtemps, si cette...

Lire la suite