CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 8

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 8

Photo de PAPAPOUSS à M. de Chabanon. 7 Mars 1770. Vous m’avez fait un grand plaisir, mon cher confrère. Comme vous savez que j’ai l’honneur d’être capucin, vous devez présumer que je n’aime pas les dominicains. Nous ne pouvons souffrir, nous autres serviteurs...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 7

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 7

Photo de PAPAPOUSS à M. Hennin. 26 Février 1770. Vous savez, monsieur, qu’hier cinquante émigrants ont écrit à M. le duc de Choiseul qu’ils n’étaient persécutés que pour avoir fait, il y a plus d’un an, leur soumission d’aller habiter Versoix à ses ordres....

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 6

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 6

Photo de PAPAPOUSS à M. le comte d’Argental. 19 Février 1770. Mon cher ange, les vieillards de quatre-vingts ans qu’on assassine à Genève n’ont pas laissé de m’affecter un peu, attendu que les gens de soixante-seize ans sont réputés octogénaires. Je n’aime...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 5

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 5

Photo de PAPAPOUSS à M. de Jardin. A Ferney, 15 Février 1770. Vous avez bien voulu, monsieur, servir de tuteur à M. Durey de Mosan. Je partage cet emploi depuis une année entière. Madame de Sauvigny m’ayant chargé, par deux de ses lettres, de le voir...

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 4

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1770 - Partie 4

Photo de PAPAPOUSS à M. de Pomaret. 31 Janvier 1770 (1). Le vieillard à qui M de Pomaret a écrit, est pénétré des sentiments qu’il veut bien lui témoigner. Continuez, monsieur, à répandre l’esprit de conciliation dans des pays où la discorde a régné autrefois...

Lire la suite

ÉPÎTRE - A M. Pigal

Publié le par loveVoltaire

ÉPÎTRE - A M. Pigal

Photo de PAPAPOUSS A M. PIGAL. – 1770 – Cher Phidias, votre statue (1) Me fait mille fois trop d’honneur ; Mais quand votre main s’évertue A sculpter votre serviteur, Vous agacez l’esprit railleur De certain peuple rimailleur, Qui depuis si longtemps...

Lire la suite