POESIE MELEE : Sur la métaphysique de l'amour

Publié le par loveVoltaire




 

 

 

SUR LA METAPHYSIQUE DE L’AMOUR

 

 

  1720 

 

 

 

 

 

De l’amour la métaphysique

Est, je vous jure, un froid roman.

Fanchon, reprenons la physique :

Mais, las ! que j’y suis peu savant !









Publié dans Poésies

Commenter cet article

J

Maintenant que vous me le dites ... Cependant :

Newton l'a dit :" Les lois de l'attraction sont universelles, y compris pour les cerises ", et s'il ne l'a pas dit, il l'a fortement pensé, après le coup de la pomme sur le crâne ...


Répondre
J

"que j'y suis peu savant", voilà un aveu que tout homme devrait oser faire .
Peut-on le dire au féminin ? Je ne sais plus  .


Répondre
L


Ah ! Le mystère des mots d'amour !!!!

Que dire ?

Reconnaître que ce dialogue-là, n'est pas toujours facile...

Ou peut-être faire parler tout simplement son coeur (autant du côté féminin ou masculin).

Nota : Je me demande si la photo ne va pas être mal interprétée ou détournée ...