POESIE : Chanson pour Mademoiselle GAUSSIN

Publié le par loveVoltaire

A comme Antropophages

CHANSON POUR MADEMOISELLE GAUSSIN.

 

LE JOUR DE SA FETE – 25 Août 1731.

 

 

 

 

 

Le plus puissant de tous les dieux,

Le plus aimable, le plus sage,

Louison, c’est l’Amour dans vos yeux.

De tous les dieux le moins volage,

Le plus tendre et le moins trompeur,

Louison, c’est l’Amour dans mon cœur.




A comme Antropophages


 

Publié dans Poésies

Commenter cet article

james 13/01/2010 18:22



Vous devinez sans doute chère Love par quel prénom je remplace Louison .

Je n'emprunterai pas la plume à l'ami Pierrot pour vous écrire un mot, Volti est inégalable ... comme vous  


loveVoltaire 13/01/2010 20:36



C'est trop d'honneur, Mister James, mais je ne mérite pas cette comparaison et ces compliments. Mais merci quand même .

Je garde toutefois votre  terme "inégalable" mais seulement en tant que secrétaire particulière de Monsieur de Voltaire : il est vrai que je travaille beaucoup, beaucoup... et je ne
suis pas au bout de mes huit volumes de 1000000000000000000 pages à taper.

Je suis heureuse, en tout cas, de votre fidélité sur ce blog . J'espère qu'il vous apporte autant de bonheur que moi à le nourrir.

A bientôt.

LV.