POESIE : Aux princesses Ulrique et Amélie

Publié le par loveVoltaire

 AMELIE-DE-PRUSSE-copie-1.jpg

 

 

ANNE-AMELIE 

 

SOEUR DU ROI FREDERIC-LE-GRAND DE PRUSSE

 

1723 - 1787

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AUX PRINCESSES ULRIQUE ET AMÉLIE

 

 

(1)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pardon, charmante Ulric ; pardon, belle Amélie ;

J’ai cru n’aimer que vous le reste de ma vie,

Et ne servir que sous vos lois ;

Mais enfin, j’entends et je vois

Cette adorable sœur dont l’Amour suit les traces (2).

 

 

 

AMELIE DE PRUSSE 

 

 

 

 

 

 

 

1 – M. Beuchot croit qu’il faut rejeter cette pièce à l’année 1743, date du premier voyage de Voltaire à Berlin. (G.A.)

 

2 – Madame la margrave de Bareuth. (K.)

 

 

 

 

 

 

Publié dans Poésies

Commenter cet article