POESIE : A Mme de Boufflers

Publié le par loveVoltaire

POESIE---A-MME-DE-BOUFFLERS.jpg

 

 Photo de PAPAPOUSS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A MADAME DE BOUFFLERS,

 

QUI S’APPELAIT MADELEINE.

 

Chanson sur l’air des Folies d’Espagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre patronne en son temps savait plaire :

Mais plus de cœurs vous sont assujettis.

Elle obtint grâce, et c’est à vous d’en faire,

Vous qui causez les feux qu’elle a sentis.

Votre patronne, au milieu des apôtres,

Baisa les pieds du maître le plus doux :

Belle Boufflers, il eût baisé les vôtres,

Et Saint Jean même en eût été jaloux.

 

 

 

 

POESIE - A MME DE BOUFFLERS

Publié dans Poésies

Commenter cet article

James 20/02/2011



Intrigué par le prénom de cette belle dame qu'honore Volti -car je ne connaissais jusqu'à présent que la "dame de volupté" maitresse du roi Stanislas (et de bien d'autres ! las ! ), j'ai fureté
et trouvé, entre autres, ce lien qui m'a éclairci les idées : http://genealogiequebec.info/testphp/info.php?no=232355


Pendant quelques heures, je m'étais fait mon petit scénario -erroné ! - à propos de la denomination de la
madeleine ; je m'étais imaginé Stanislas donnant à cette délicieuse patisserie le nom de sa maitresse (à croquer, si on en croit les descriptions et portraits ) sous le prétexte officiel que
c'était le jeune servante Madeleine qui l'avait créée. Dommage !  je reviens aux dures réalités de l'histoire
 .


A bientôt Love


Je ne vous dédie pas de poème, mais mon coeur fait écho au vôtre.