POESIE : A madame du Bocage sur son Paradis perdu

Publié le par loveVoltaire

59510693.jpg

 

Photo de Fabrice

 

 

 

 

 

 

 

A MADAME DU BOCAGE,

 

 

Sur son Paradis perdu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par le nouvel essai que vous faites briller,

Vous nous contraignez tous à vous rendre les armes :

Continuez, Iris, à nous humilier ;

On vous pardonne tout en faveur de vos charmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

59510693

 

Publié dans Poésies

Commenter cet article