POESIE : A M. Clément

Publié le par loveVoltaire

A-M.-CLEMENT.jpg

 

Photo de PAPAPOUSS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A M. CLÉMENT.

 

 

 

 

 

− 1744 −

 

 

 

 

 

 

Vous avez échauffé la glace

Qui me gelait dans les écrits

De ce trop renommé Boccace ;

Et vous mettez toute la grâce

De votre brillant coloris

Sur son vieux tableau, qui s’efface.

Sans vous je n’aurais point aimé

Ensalde et sa sorcellerie ;

L’enchanteresse poésie

Dont votre conte est animé

Est la véritable magie,

Et la seule qui m’ait charmé.

 

 

 

A M. CLEMENT

Publié dans Poésies

Commenter cet article