JUGEMENT SUR VOLTAIRE de l'Abbé DUVERNET

Publié le par loveVoltaire

4621592617 035c94e957

 

Photo de Khalah

 

 

 

 

JUGEMENT SUR VOLTAIRE

 

De

 

 

Théophile IMARIGEON, abbé DUVERNET

 

 

1734 – 1796

 

 

BIOGRAPHE DE VOLTAIRE et ROMANCIER LIBERTIN.

 

 

 

 

 

 

 

 

         La loi naturelle, qui dit à tous les hommes d’être justes et indulgents, fut son seul et unique Evangile. Il employa sa vie à penser et à dire que moins les hommes ont de préjugés, plus ils ont de vertus sociales… Dès sa première enfance il se fit gloire d’être philosophe…

 

         La grande ambition de Voltaire fut de vouloir guérir ses contemporains de la rage de se tourmenter pour des opinions…

 

         S’il eût pensé comme les Bossuet, les Fénelon, etc., il eût été l’honneur de l’Eglise gallicane, comme il sera éternellement la gloire de son siècle et de l’Europe entière… Nous aimons sa prose, ses vers et ses vertus morales qui, à la vérité, comme on le dit en Sorbonne, ne sont que de brillants péchés.

 

         Tous les saints évêques de France ont toujours regardé les différentes professions de foi qu’en diverses circonstances fit Voltaire, comme les singeries d’un vieux incrédule qui, avant de mourir, cherchait à égayer sa philosophie aux dépens des plus redoutables mystères de la religion.

 

 

(Vie de Voltaire.)

 

 

 

 

4621592617 035c94e957

Publié dans Jugements

Commenter cet article