JUGEMENT SUR VOLTAIRE de FRERON-Fils

Publié le par loveVoltaire

wasp-2.jpg

 

Photo de HENDRIK-JAN

 

 

 

 

 

JUGEMENT SUR VOLTAIRE

 

De

 

 

Louis-Marie Stanislas FRERON, fils

 

 

1754 - 1802

 

 

PUBLISCISTE ET CONVENTIONNEL FRANÇAIS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         Je suis peut-être le seul de toute la France à qui il fût permis de n’être point voltairien ; mais la liberté de mon pays m’est si précieuse, si sacrée, je suis tellement épris de la tolérance, de la philanthropie, que je ne vois plus dans le philosophe de Ferney l’écrivain irascible qui vomit l’injure et la calomnie, mais le grand homme et le bienfaiteur de l’humanité.

 

 

 

 

 

L’Orateur du peuple - 1791.

 

 

 

Publié dans Jugements

Commenter cet article

J


Ah ! je viens de lire la bio de ce Frelon-fils sur Wiki ! Terrible !


Mon premier mouvement d'admiration est retombé en même temps que je retrouvais mon horreur d'origine , -scolaire,- de la révolution française et ses massacres .


Volti aurait terriblement souffert de voir autant de morts dans des luttes fratricides.



Répondre
L


Je pense comme vous, Mister James. Voltaire aurait été anéanti de vivre sous le joug de la Révolution.