EPITRE : à Madame NECKER

Publié le par loveVoltaire


 

 

 

A MADAME NECKER (1)

 

 

− 1776 −

 

 

 

 

J’étais nonchalamment tapi

Dans le creux de cette statue (2).

Contre laquelle a tant glapi

Des méchants l’énorme cohue ;

Je voulais d’un écrit galant

Cajoler la belle héroïne

Qui me fit un si beau présent

Du haut de la double colline.

Mais on m’apprend que votre époux,

Qui sur la croupe du Parnasse

S’était mis à côté de vous,

A changé tout à coup de place ;

Qu’il va de la cour de Phébus,

Petite cour assez brillante,

A la grosse cour de Plutus,

Plus solide et plus importante.

Je l’aimai lorsque dans Paris

De Colbert il prit la défense,

Et qu’au Louvre il obtint le prix

Que le goût donne à l’éloquence.

A monsieur Turgot j’applaudis,

Quoiqu’il parût d’un autre avis

Sur le commerce et la finance.

Il faut qu’entre les beaux esprits

Il soit un peu de différence,

Qu’à son gré chaque mortel pense,

Qu’on soit honnêtement en France

Libre et sans fard dans ses écrits.

On peut tout dire, on peut tout croire :

Plus d’un chemin mène à la gloire,

Et quelquefois au paradis.

 






 

1 – Son mari venait d’être nommé directeur du trésor public. (G.A.)

 

2 – Voir les Stances à la même dame. (G.A.)


Publié dans Epîtres

Commenter cet article

james 14/10/2009 13:46


Je crois qu'on peu garder la question "aimez vous Voltaire ?", question piège du grand pervers que je suis, se moquant de la religion catholique dont je suis ressortissant (ou plutôt sortant
 ) .
Je vous explique : aimer Volti pour un bon catho superficiel de base, c'est aimer le diable, l'antichrist , donc répondre "oui" pour eux me semble difficile (mais pas impossible me souffle mon bon
ange ) ...


loveVoltaire 14/10/2009 20:20



D'ailleurs, Joseph de Maistre (1753-1821) était tellement hostile aux idées de Volti qu'il a carrément dit :

"Admirer Voltaire est le signe infaillible d'une âme corrompue !"

Ahhhh !!! Je suis perdue et vous aussi, James !



james 13/10/2009 13:31


Les anges n'ont pas de sexe -à ce qu'on dit- , aussi je peux donner ma parole d'honneur que je n'ai pas pensé un seul instant à moi, homme de la terre.

Par contre, vous LoveV, je vous vois bien à la porte du paradis, posant la question :"aimez-vous Voltaire ?" .

A ceux qui répondent "non", je propose de les envoyer en compagnie de JJ Rousseau pour l'éternité ! pour commencer ....


loveVoltaire 13/10/2009 19:44



Non, Mister James, je poserai autrement la question car n'importe qui peut répondre oui...

En revanche, si la question est : Que pensez-vous de Voltaire ? Là, il y aura débat et je pense qu'il sera beaucoup plus difficile de franchir le seuil de la
porte !

Il est bien évident que, pour vous, elle sera grande ouverte, sans autre forme de procès. 
... Pourrais-je rentrer aussi ?



james 12/10/2009 20:49


Plus d'un chemin mène à la gloire et quelquefois au paradis !
Soit !
 Je me contenterai du paradis, je connais le gardien, un ange voltairien ...


loveVoltaire 12/10/2009 21:33



Ben voyons : Je vous imagine tout à fait en ange voltairien, Mister James ! ...






Merci pour le fou-rire.