DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : F comme FORNICATION

Publié le par loveVoltaire

F-COMME-FORNICATION.jpg

 

 Photo de PAPAPOUSS

 

 

 

 

 

 

F comme FORNICATION.

 

 

  1 

 

 

 

 

 

 

         Le Dictionnaire de Trévoux dit que c’est un terme de théologie. Il vient du mot latin fornix, petites chambres voûtées dans lesquelles se tenaient les femmes publiques à Rome.

 

         On a employé ce terme pour signifier le commerce des personnes libres. Il n’est point d’usage dans la conversation, et n’est guère reçu aujourd’hui que dans le style marotique. La décence l’a banni de la chaire. Les casuistes en faisaient un grand usage, et le distinguaient en plusieurs espèces.

 

         On a traduit par le mot de fornication les infidélités du peuple juif pour des dieux étrangers, parce que chez les prophètes ces infidélités sont appelées impuretés, souillures. C’est par la même extension qu’on a dit que les Juifs avaient rendu aux faux dieux un hommage adultère.

 

 

 F COMME FORNICATION

 

 

 

1 – A paru dans l’Encyclopédie. « A l’égard de Fornication, écrit Voltaire à d’Alembert, 9 Décembre 1755, je suis d’autant plus en droit d’approfondir cette matière que j’y suis malheureusement très désintéressé. » Et il ajoute : « A propos de l’article FORNICATION, il y a encore un autre f qui a son mérite ; mais je ne crois pas qu’il m’appartienne d’en parler. » Vingt jours plus tard, il dit : « Je ne peux ni faire ni dire beaucoup sur ce mot. » Parce qu’il manque de livres là où il est . (G.A.)

 

 

 

 

 

Commenter cet article

James 05/06/2011 09:08



Oserai-je m'écrier "nom d'une pipe !" pour le sujet  d'un tel article ?


Non, bien sûr !


Mais je vois Love une illustration qui n'est pas née au couvent


Je vais de ce pas m'enquérir auprès de Volti, en son château, sur ce f. qu'il ne voulait point détailler, "faute de livres" sur le sujet ! Ah! la belle et plate excuse !


Je vais évidemment le saluer aimablement de votre part . Quand viendrez-vous ?


Bonne journée aux idées mutines


 



loveVoltaire 05/06/2011 14:06



Je ne sais pas pourquoi mais j'étais certaine de vous voir réagir sur cet article ... et aussi sur la photo...


 


J'avoue que tout cela était prémédité ! 


 J'ai souhaité aussi être dans l'actualité


D'une certaine  personnalité.





 


Oui, j'ai souri aussi sur le "faute de livres"... Sacré Voltaire !


 


 


Je pense venir très prochainement. Fin de semaine, probablement.


 


Bon dimanche à vous, Mister James.