DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ANECDOTE sur Théodoric

Publié le par loveVoltaire

1-220_2005.jpg

 

Photo personnelle

 

(Château de Voltaire)

 

 

 

 

 

 

 

 

A comme ANECDOTE RIDICULE

 

SUR THÉODORIC.

 

  

 

 

 

 

         Voici une anecdote plus ancienne qui me tombe sous la main, et qui me semble fort étrange. Il est dit dans une histoire chronologique d’Italie que le Grand Théodoric, arien, cet homme qu’on nous peint si sage, « avait parmi ses ministres un catholique qu’il aimait beaucoup, et qu’il trouvait digne de toute sa confiance. Ce ministre croit s’assurer de plus en plus la faveur de son maître en embrassant l’arianisme ; et Théodoric lui fait aussitôt couper la tête, en disant : Si cet homme n’a pas été fidèle à Dieu, comment le sera-t-il envers moi qui ne suis qu’un homme ? »

 

         Le compilateur ne manque pas de dire « que ce trait fait beaucoup d’honneur à la manière de penser de Théodoric à l’égard de la religion. »

 

         Je me pique de penser, à l’égard de la religion, mieux que l’ostrogoth Théodoric, assassin de Symmaque et de Boèce, puisque je suis bon catholique, et que Théodoric était arien. Mais je déclarerais ce roi digne d’être lié comme enragé, s’il avait eu la bêtise atroce dont on le loue ; Quoi ! il aurait fait couper la tête sur-le-champ à son ministre favori, parce que ce ministre aurait été à la fin de son avis ! Comment un adorateur de Dieu, qui passe de l’opinion d’Athanase à l’opinion d’Arius et d’Eusèbe, est-il infidèle à Dieu ? Il était tout au plus infidèle à Athanase et à ceux de son parti, dans un temps où le monde était partagé entre les athanasiens et les eusébiens. Mais Théodoric ne devait pas le regarder comme un homme infidèle à Dieu, pour avoir rejeté le terme de consubstantiel après l’avoir admis. Faire couper la tête à son favori sur une pareille raison, c’est certainement l’action du plus méchant fou et du plus barbare sot qui ait jamais existé.

 

         Que diriez-vous de Louis XIV s’il eût fait couper sur-le champ la tête au duc de La Force, parce que le duc de La Force avait quitté le calvinisme pour le religion de Louis XIV ?

 

 

 

1-220 2005

 

Commenter cet article