POESIE : Au roi de Prusse - 1751

Publié le par loveVoltaire

POESIE : Au roi de Prusse - 1751

Photo de PAPAPOUSS AU ROI DE PRUSSE. ‒ 1751 ‒ Affublé d’un bonnet qui couvre de ses bords Le peu que les destins m’ont donné de visage, Sur un grabat étroit où gît mon maigre corps, Oublié des plaisirs, et mis au rang des morts, Que fais-je, à votre avis...

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ATOMES

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ATOMES

Photo de PAPAPOUSS A comme ATOMES. Epicure, aussi grand génie qu’homme respectable par ses mœurs, qui a mérité que Gassendi prît sa défense ; après Epicure, Lucrèce, qui força la langue latine à exprimer les idées philosophiques, et (ce qui attira l’admiration...

Lire la suite

CITATION DU JOUR

Publié le par loveVoltaire

CITATION DU JOUR

Photo de PAPAPOUSS « La grande affaire et la seule qu’on doive avoir, c’est de vivre heureux. » VOLTAIRE.

Lire la suite

CORRESPONDANCE - Année 1751 - Partie 15

Publié le par loveVoltaire

CORRESPONDANCE - Année 1751 - Partie 15

Photo de PAPAPOUSS à M. le comte Algarotti. A Potsdam, 24 Settembre 1751. Non posso immaginare, caro moi conte, quali siano i comenti fatti in Roma intorno alla dannazione del nostro re più che eretico. Se io l’avessi posto in purgatorio, ben converrebbe...

Lire la suite

CITATION DU JOUR

Publié le par loveVoltaire

CITATION DU JOUR

Photo de JAMES (Château de VOLTAIRE) « J’ai fait un peu de bien ; c’est mon meilleur ouvrage. » VOLTAIRE.

Lire la suite

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ARISTOTE

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ARISTOTE

Photo de JAMES A comme ARISTOTE. Il ne faut pas croire que le précepteur d’Alexandre, choisi par Philippe, fût un pédant et un esprit faux. Philippe était assurément un bon juge, étant lui-même très instruit et rival de Démosthène en éloquence. DE SA...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>