CITATION

Publié le par loveVoltaire

CITATION

Photo de PAPAPOUSS

 

 

 

 

       Je voudrais qu'on cherchât des préservatifs contre les maladies contagieuses de nos bestiaux, dans le temps qu'ils sont en bonne santé, afin de les essayer quand ils sont malades. On pourrait alors, sur une centaine de boeufs attaqués, éprouver une douzaine de remèdes différents, et on pourrait raisonnablement espérer que de ces remèdes il y en aurait quelques uns qui réussiraient.


 


 

A M. BOURGELAT - 18 Mars 1775 - VOLTAIRE.

 

 

 


 

 

 

 

 

Commenter cet article

James 09/04/2020 00:47

Nous sommes les susnommés bestiaux et attendons les remèdes , mon cher Voltaire ; tu voyais juste . Sur ce, chère LoveV, sortons peu, sortons masqués ( ce qui est avantageux concernant ma figure ;-))