DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ART DRAMATIQUE - Partie 10

Publié le par loveVoltaire

DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE : A comme ART DRAMATIQUE - Partie 10

Photo de PAPAPOUSS

 

 

 

 

 

A comme ART DRAMATIQUE.

 

 

 

 

DES CHEFS-D’ŒUVRE TRAGIQUES FRANÇAIS.

 

 

 

 

 

 

 

          Qu’oserait-on placer parmi ces chefs-d’œuvre reconnus pour tels en France et dans les autres pays, après Iphigénie et Athalie ?  Nous mettrions une grande partie de Cinna, les scènes supérieures des Horaces, du Cid, de Pompée, de Polyeucte ; la fin de Rodogune ; le rôle parfait et inimitable de Phèdre, qui l’emporte sur tous les rôles ; celui d’Acomat, aussi beau en son genre ; les quatre premiers actes de Britannicus ; Andromaque tout entière, à une scène près de pure coquetterie ; les rôles tout entiers de Roxane et de Monime, admirables l’un et l’autre dans des genres tout opposés ; des morceaux vraiment tragiques dans quelques autres pièces ; mais après vingt bonnes tragédies, sur plus de quatre mille, qu’avons-nous ? rien. Tant mieux. Nous l’avons dit ailleurs : Il faut que le beau soit rare, sans quoi il cesserait d’être beau.

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

astuce kamas 14/10/2014 09:10

Merci très beaucoup pour cet extrait de littérature. Sympa.